Assurances

Micro-assurance : AXA prend position dans les pays émergents

| Par
Mis à jour le 12 février 2016 à 16h16
Le géant AXA s’est montré tout particulièrement intéressé par les marchés africains au cours des dernières années.

Le géant AXA s’est montré tout particulièrement intéressé par les marchés africains au cours des dernières années. © Christophe Ena/AP/SIPA

Le géant français de l’assurance dispose désormais de 46 % de MicroEnsure, une structure britannique spécialisée dans la micro-assurance, qui compte 20 millions de clients dans 17 pays en Asie et en Afrique.

Entré au capital de MicroEnsure mi-2014, le groupe d’assurance français AXA vient d’y accroître sa participation portée à 46 %, selon un communiqué publié le 11 février. Contacté par Jeune Afrique, l’assureur n’a pas souhaité indiquer le niveau de sa participation avant cette augmentation ni le coût de cette montée au capital.

Des assurances vendues principalement via mobiles

Créé en 2002, MicroEnsure est basé au Royaume-Uni et compte un centre régional à Nairobi. Le spécialiste de la micro-assurance revendique 20 millions de clients dans 17 pays d’Asie et d’Afrique. Sur le continent, il compte 5 millions de clients, principalement en Afrique australe et orientale (Madagascar, Malawi, Mozambique, Nigeria, Tanzanie et Ouganda), ainsi qu’au Ghana.

MicroEnsure offre des assurances liées à la vie, à la santé, à l’agriculture, aux biens, aux accidents et aux violences politiques, destinés aux consommateurs à revenus faibles et intermédiaires.

L’assureur travaille en partenariat avec des banques et des opérateurs de téléphonie sur le continent et propose ses solutions principalement sur les terminaux mobiles. Parmi ses partenaires en Afrique figurent les opérateurs télécoms Airtel, Tigo et MTN ainsi que le kényan Equity Bank et le britannique Barclays.

MicroEnsure distributeur des offres de micro-assurance d’Axa

AXA indique que « MicroEnsure va devenir [sa] plateforme privilégiée pour développer son offre de produits de micro-assurance à destination des consommateurs des pays émergents ».

Pour le géant français, il s’agit surtout de prendre une option sur les « futures classes moyennes des pays émergents ». Grâce à MicroEnsure, AXA compte accéder à des populations encore réticentes aux produits d’assurance et les familiariser à ses offres.

« Il s’agit pour AXA de commencer une relation commerciale avec ces populations, qui ont souvent un image négative de l’assurance – trop chère, pas très nette, réservée aux riches – de façon à démystifier ces services, gagner des clients dans la micro-assurance et surtout, à terme, dans l’assurance classique à mesure que les classes moyennes de ces régions émergent », décrypte une source proche du dossier.

Jusqu’à présent, l’assureur français n’a fait que des pas timides sur ce créneau, principalement en France (en partenariat avec l’Association pour le droit à l’initiative économique et l’assureur mutualiste Macif), en Inde et au Mexique.

Dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, des filiales d’AXA (notamment au Maroc) ont signé au cours des trois dernières années des protocoles d’accords avec le dubaïote Grameen-Jameel Microfinance. 

Un marché de 30 à 50 milliards de dollars

Le groupe français revendique environ 3 millions de clients sur le créneau de la micro-assurance (un volume marginal par rapport aux 103 millions de clients d’AXA à travers le monde).

AXA se dit toutefois convaincu du potentiel de ce secteur. « En ciblant cette classe moyenne émergente mais insuffisamment protégée, l’industrie de la micro-assurance a connu une croissance très rapide au cours des dernières années », note l’assureur français. Il ajoute : « On estime que ce groupe représente 3 à 4 milliards de personnes ayant besoin d’une assurance, soit un marché de 30 à 50 milliards de dollars en termes de primes d’assurance ».

Présence

Outre AXA, MicroEnsure compte à son capital, l’ONG Omidyar, l’assureur sud-africian Sanlam et la Société financière internationale (IFC), filiale du groupe de la Banque Mondiale.

Présent dans 59 pays, le groupe AXA compte 161 000 collaborateurs. Son chiffre d’affaires en 2014 a atteint 92 milliards d’euros, pour un résultat opérationnel de 5,1 milliards d’euros. Fin 2014, AXA comptait 1 277 milliards d’euros d’actifs sous gestion.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte