Société

États-Unis : un activiste du mouvement #BlackLivesMatter dans l’Ohio s’est suicidé

Mis à jour le 10 février 2016 à 16:40

MarShawn McCarrel. © Facebook

Marshawn McCarrel s’est donné la mort lundi soir sur les marches du Capitole de l’Ohio. L’activiste dévoué du mouvement #BlackLivesMatter a fait ses adieux sur les réseaux sociaux peu avant de s’éteindre. Il avait 23 ans et un beau parcours de militant à son actif.

Lundi soir, MarShawn McCarrel s’est suicidé sur les marches du Capitole de l’Ohio, rapporte le journal « The Colombus Disaptch ». Selon les informations rapportées par plusieurs médias nationaux américains, le jeune homme de 23 ans s’est donné la mort avec une arme à feu.

Un peu plus tôt dans la journée de lundi, il publiait un message inquiétant sur Facebook : « Mes démons ont gagnés aujourd’hui, je suis désolé ». Il s’est également exprimé de manière tout aussi cryptée sur Twitter le jour même :

 

Un beau parcours à son actif

Peu après le décès du jeune homme noir Michael Brown tué par la police aux États-Unis en 2014, MarShawn McCarrel s’est démené pour organiser des manifestations en son hommage dans l’Ohio. Il est aussi un des mentors du mouvement Black Lives Matter (« La vie des noirs compte ») et s’est chargé de faire prendre conscience de l’ampleur du profilage racial exercé par les policiers au détriment des Africains-Américains.

Ce jeune militant est aussi le fondateur de l’association Pursuing Our Dreams, un programme d’assistance qui vient en aide, entre autres, aux jeunes sans-abris de l’État de l’Ohio. Il est également à l’origine de l’organisation Feed the Streets qui se charge de distribuer de la nourriture à tous les habitants dans le besoin. « On nourrit tout le monde et on envoie ce message : aujourd’hui, je t’aide, demain, je pourrais être à ta place. », a-t-il déclaré lors d’une interview donnée au magazine 614 Colombus.

Le jeune homme avait également connu la précarité. Après avoir été diplômé au lycée, il a vécu plusieurs mois dans la rue et cette expérience avait déclenché chez lui une prise de conscience : « J’ai dû être cassé pour comprendre ce qu’est le bonheur authentique », déclarait-il dans l’interview.

Des réactions fortes sur les réseaux sociaux : 

Le décès de ce jeune activiste a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Le mouvement Black Lives Matter vient de perdre un de ses mentors engagé.