Sport

Présidence de la Fifa : la CAF apporte son « soutien entier » à Cheikh Salman, candidat du Bahreïn

Cheikh Salman, président de la Confédération asiatique.

Cheikh Salman, président de la Confédération asiatique. © Hasan Jamali/AP/SIPA

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé vendredi qu’elle apportait son « soutien entier » au Bahreïni Salman Bin Ibrahim Al-Khalifa, président de la Confédération asiatique, dans la course pour succéder à Sepp Blatter à la tête de la Fifa.

La Confédération africaine de football a annoncé soutenir le Cheikh Salman pour l’élection présidentielle de la Fifa. Le candidat sud-africain, Tokyo Sexwale, s’est quant à lui retiré de la course.

Dans l’idéal, Salman Bin Ibrahim Al-Khalifa, président de la Confédération asiatique, peut compter sur les cent voix de l’Asie, ainsi, donc, que sur les 54 votes africains. Son rival Gianni Infantino, Italo-Suisse, possède quant à lui le soutien de l’Europe, de l’Amérique du sud et de la Concacaf (98 voix). Les votes issus de l’Océanie devraient donc les départager.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte