Capital-investissement

Burkina : un fonds de 2,6 millions d’euros pour les PME

L'avenue Yatenga Tampouy de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. © Nyaba Leon Ouedraogo pour Jeune Afrique.

Le capital-investisseur français I&P démarre officiellement ce vendredi 5 février 2016 les activités de Sinergi Burkina, une société d'investissement au Burkina Faso dédiée aux petites et moyennes entreprises. Elle est dotée d'un fonds de 1,7 milliard de F CFA (environ 2,6 millions d’euros).

Sinergi Burkina, parmi les premiers fonds d’investissement d’impact dans le pays, est dédié aux petites et moyennes entreprises. Cette société d’investissement, créée en 2014, est adossée au capital-investisseur français I&P. Elle lance officiellement ses activités au Burkina Faso ce vendredi.

Pour l’occasion, Jean-Michel Severino, l’ancien directeur général de l’agence française de développement (AFD) qui dirige I&P depuis cinq ans, a fait le déplacement à Ouagadougou.

Déjà pourvue d’une souscription de 1,7 milliard de F CFA (2,59 millions d’euros), Sinergi Burkina espère réaliser de nouveaux appels de fonds en fonction des besoins d’investissement et des entreprises.

Sinergi Burkina compte à son tour de table, outre I&P, des investisseurs institutionnels tels que l’assureur burkinabè Sonar (18 %), Société générale Burkina Faso (12 %) et SIDI, la Solidarité internationale pour le développement et l’investissement, qui détient également 12 % de parts.

Elle cible les startup et les petites entreprises en apportant des financements variant entre 20 millions et 200 millions de F CFA (30 000 et 305 000 euros). De plus, Sinergi propose un appui technique et un accompagnement stratégique aux entrepreneurs.

Active dans la prospection de projets depuis un an, « Sinergi a déjà investi 100 millions de F CFA dans Siatol, une unité de transformation industrielle de Soja », a déclaré Jean-Michel Severino à Jeune Afrique. Cette jeune pousse de l’agroalimentaire travaille avec un réseau de 3 000 producteurs.

Offre de financement

Sinergi Burkina entend construire un portefeuille d’une vingtaine de participations. « L’offre de financement de Sinergi complète celle d’I&P qui poursuit un rythme d’investissement soutenu au Burkina et en Afrique de l’Ouest par des montants compris entre 200 millions et 1 milliard de F CFA », explique I&P dans un communiqué de presse.

I&P soutient actuellement deux entreprises burkinabè. Il s’agit de Bakou logistics, active dans le transport autoroutier et de ACEP-Burkina, spécialisé dans le microcrédit.

Son bureau, ouvert en avril dernier, couvre trois pays dont le Mali et le Niger. Il entend réaliser deux à trois nouveaux investissements dans cette zone d’ici à la fin de l’année 2017.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte