Politique

France : une boucherie musulmane et un kebab mitraillés à l’arme lourde en Corse

La tension en Corse ne semble pas être redescendue. Les devantures d’une boucherie musulmane et d’un Kebab ont été mitraillées dans le centre de Propriano dans la nuit de mardi à mercredi.

Mis à jour le 3 février 2016 à 13:45

Rue de Propriano dans laquelle l’attaque a eu lieu. © Capture d’écran Google Street View.

L’attaque n’a pas fait de victime. Dans la nuit de mardi à mercredi, les vitrines d’un restaurant de kebab, le 700, et d’une boucherie musulmane du centre-ville de la station balnéaire de Propriano (Corse-du-Sud) ont été mitraillées à l’arme lourde. Selon les déclarations du procureur de la République d’Ajaccio, Éric Bouillard, les tirs pourraient provenir d’un fusil d’assaut. Le gérant était « une personne sans histoire », a-t-il déclaré.

Violences de Noël et Nouvel An

Si l’action n’a pas été revendiquée, la nature des cibles indiquent qu’il pourrait s’agir d’un nouvel épisode qui fait suite aux tensions nées après les violences de Noël et Nouvel an à Ajaccio. L’agression de pompiers dans un quartier sensible de la ville comptant une importante population d’origine maghrébine avait été suivie de manifestations où des slogans racistes avaient été brandis. Contacté par Jeune Afrique, le restaurateur a refusé expressément de commenter l’affaire.