Politique

Lutte contre Boko Haram : la communauté internationale promet 250 millions de dollars

Les représentants de la communauté internationale se sont réunis ce lundi à Addis Abeba pour une conférence de donateurs. Ils se sont promis de trouver 250 millions de dollars afin de lutter au mieux contre le mouvement islamiste Boko Haram.

Par
Mis à jour le 1 février 2016 à 18:03

Dans la région du lac Tchad, un homme coupe un arbre brûlé lors d’une attaque de Boko Haram en 2015. © Jérôme Delay/AP/Sipa

« Nous disposons plus ou moins de 250 millions de dollars », a déclaré Smail Chergui, Commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine. Cette somme est destinée à financer la Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF) qui lutte actuellement contre Boko Haram dans le bassin du lac Tchad.

« 110 millions de dollars de la part du Nigeria, 50 millions d’euros de la part de l’Union européenne, 8 millions de dollars déjà reçus du Royaume-Uni, 4 millions de francs suisses (3,6 millions d’euros) de la délégation suisse et 1,5 million de dollars de la Communauté des États sahélo-sahariens », a détaillé M. Chergui.

Des promesses qu’il faudrait honorer d’urgence

Le nouveau président de l’Union Africaine, Idriss Déby, a ajouté qu’il espérait que ces promesses de contributions soient « honorées d’urgence afin de démontrer notre ferme engagement dans la lutte contre le terrorisme ».

Sur toute l’année 2015, Boko Haram a fait plus de 3500 morts et au moins 190 000 personnes ont fui les zones où Boko Haram menace.

Et ce week-end encore, le groupe islamiste Boko Haram a fait plus d’une cinquantaine de morts au Nigeria et au Tchad. Samedi, une attaque dans un village du nord-est du Nigeria a fait 85 morts tandis qu’au Tchad, dimanche, deux attentats-suicides ont fait trois morts et 56 blessés.