Défense

Viols en Centrafrique : Jean-Yves Le Drian saisit la justice française après de nouvelles allégations

Jean Yves Le Drian, ministre français de la Défense, le 12 mai 2014 à son retour d'une tournée de quatre jours en Afrique de l'Ouest. © Bruno Levy pour J.A.

Suite aux révélations de l'ONU vendredi sur de nouvelles accusations d'abus sexuels par des soldats français de la force Sangaris en Centrafrique, le ministre français de la Défense a décidé de saisir la justice française le jour même.

Le ministre français de la Défense a saisi les autorités judiciaires françaises « dès qu’il a pris connaissance des documents transmis le 19 janvier par le Haut-Commissaire aux Droits de l’homme (HCDH) » a indiqué à l’AFP son entourage.

Par voie de communiqué, l’ONU a signalé deux nouveaux cas d’enfants qui auraient été abusés sexuellement par des soldats français en Centrafrique en 2014, une fillette de 7 ans et un garçons de 9 ans, ce 29 janvier. Les premières révélations sur cette affaire remontant au printemps 2014, la justice française s’était saisit de l’enquête dès le mois de juillet de la même année.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte