Politique

Nigeria : un attentat-suicide fait plus de 10 morts dans le Nord-Est

Selon des sources concordantes, plus de dix personnes ont été tuées vendredi dans un attentat suicide commis par un jeune garçon sur un marché très fréquenté de Gombi, dans l’État d’Adamawa, dans le nord-est du Nigeria.

Par
Mis à jour le 29 janvier 2016 à 16:56

Une précédente attaque à Mafa, au Nigeria, le 2 mars 2014. © Stringer / AFP

« Il y a eu un attentat-suicide au rayon des céréales du marché vers midi, a déclaré, le 29 janvier, Adamu Ahmad, un responsable de la sécurité à Gombi, dans le nord-est du Nigeria.

« L’attaque a été menée par un jeune adolescent d’environ 12 ans (…) et a fait au moins 11 morts et de nombreux blessés », a-t-il ajouté.

Mustapha Jalo, un commerçant qui se trouvait sur les lieux, a confirmé qu’il y avait « plus de 10 morts ».

« J’étais au marché quand j’ai entendu une énorme explosion en provenance du rayon des céréales », a-t-il expliqué.

Un « carnage »

« Nous sommes nombreux à nous être précipités sur place et nous avons trouvé un carnage : des gens étaient étalés partout », a poursuivi Mustapha Jalo.

Plus de 1 650 personnes ont été tuées par Boko Haram depuis l’entrée en fonction du président Muhammadu Buhari en mai dernier.

Mais le chef de l’État nigérian estime lui que le groupe islamique est déjà « techniquement vaincu ». Mais, sur le terrain, les attentats n’ont pas diminué. Au contraire.