Société

Mali : au moins quatre soldats tués à Tombouctou et près de Gao

Selon des sources militaires, au moins quatre soldats maliens ont été tués jeudi dans deux attaques distinctes à Tombouctou et près de Gao, dans le nord du pays.

Par
Mis à jour le 29 janvier 2016 à 09:15

Des soldats maliens, près de Mopti (archives). © François Rihouay/AP/SIPA

« Un militaire malien a été tué par balle lors d’une embuscade jeudi matin [28 janvier] dans la périphérie de la ville de Tombouctou« , a indiqué un officier de l’armée malienne dans cette ville située dans le nord-ouest du Mali.

« Le militaire tué était au volant d’un véhicule qui allait ravitailler les troupes. Le tireur embusqué a pris la fuite après l’acte », a-t-il ajouté.

Trois autres soldats tués à Gao

Le même jour, au moins trois militaires ont péri dans l’explosion d’un engin au passage de leur véhicule près de Gao, selon les sources sécuritaires maliennes.

« La tête de notre escorte a sauté sur une mine à 37 km (au sud-ouest) de Gao, vers Douentza. Nous déplorons la mort de trois de nos éléments », a déclaré le colonel Souleymane Maïga, porte-parole de l’armée, imputant l’attaque à des auteurs « contre le processus de paix ».

Confirmant l’information, une source de sécurité malienne a déclaré que deux autres militaires, membres de l’escorte, se trouvaient « dans un état critique ».