Société

Sénégal : affaire du dessin dans Jeune Afrique – la rédaction s’explique

Nous avons publié, le 28 janvier, une première version d’un dessin de presse de notre dessinateur Glez, qui intégrait une photo du fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba. Compte tenu de l’émotion suscitée au Sénégal, nous avons préféré supprimer ce dessin et le texte qui l’accompagnait.

Par - Rédactrice en chef numérique
Mis à jour le 29 janvier 2016 à 15:27

Avec ce dessin, notre intention n’était pas de blesser qui que ce soit, et encore moins de porter atteinte à la figure vénérée par de nombreux fidèles de Cheikh Ahmadou Bamba, mais de dénoncer la bêtise de ceux qui ne font pas la différence entre un caftan et une robe, avec toutes les déductions faciles et infondées qui pourraient en découler. Une simple analogie humoristique avec l’« affaire Waly Seck », donc. 

Nous comprenons néanmoins parfaitement que ce dessin ait pu choquer et présentons nos sincères excuses à tous ceux qui ont été offensés.