Cinéma

Maroc : Loubna Abidar, l’actrice de « Much Loved », nommée aux Césars 2016

| Par
Mis à jour le 27 janvier 2016 à 13h02
La comédienne Loubna Abidar.

La comédienne Loubna Abidar. © Capture d'écran YouTube

C’est une consécration pour la star du film « Much Loved ». Loubna Abidar est la première marocaine à être nommée comme meilleure actrice dans cette cérémonie prestigieuse.

Elle n’a pas fini de faire parler d’elle. L’actrice marocaine Loubna Abidar, star du film polémique Much Loved, a été nominée aux Césars 2016, le 26 janvier, dans la catégorie « Meilleure actrice ».

« C’est une magnifique nouvelle. Je suis heureux pour Loubna qui a fait une performance exceptionnelle dans ce film », a déclaré Nabil Ayouch, réalisateur du film, contacté par Jeune Afrique.

Une première pour une actrice marocaine

C’est la première fois qu’une actrice marocaine est nommée pour la catégorie « Meilleure actrice » aux Césars. Loubna Abidar va concourir à côté de Catherine Deneuve pour son rôle dans le film « La tête Haute », Emmanuelle Bercot (Mon Roi), Cécile de France (La Belle Saison), Catherine Frot (Marguerite), Isabelle Huppert (Valley of Love) et Soria Zeroual (Fatima). La cérémonie des Césars aura lieu le 26 février.

Victime d’une agression suite à son rôle de prostituée dans le film Much Loved de Nabil Ayouch, Loubna Abidar a quitté le Maroc en novembre et s’est réfugiée en France où elle compte poursuivre sa carrière et « co-écrire un livre sur la femme et l’Islam radical », a-t-elle déclaré à la presse, le 11 janvier, lors de la soirée des Révélations des Césars 2016.

Le tsunami Much Loved

Présenté à la quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes en mai dernier, le film a déchaîné les passions au Maroc. Traitant du monde impitoyable de la prostitution à Marrakech, il a été interdit au Maroc pour « outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine ».

Depuis son installation en France, Loubna Abidar a reçu le prix de la meilleure actrice dans divers festivals, dont le festival d’Angoulême en France, le festival de Gijon en Espagne et le festival de Namur en Belgique.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer