Politique

Retour sur la démission de Christiane Taubira du ministère de la Justice

En désaccord avec la mesure sur la déchéance de nationalité, la ministre française de la Justice, Christiane Taubira, a présenté mercredi sa démission.

Mis à jour le 27 janvier 2016 à 19:08

Christiane Taubira au siège européen des Nations unies à Genève en Suisse en mars 2015. © Salvatore Di Nolfi / AP / Sipa

L’annonce mercredi 27 janvier de la démission de Christiane Taubira de son poste de ministre de la Justice a été faite par l’Élysée. Elle est remplacée par Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère.

Le communiqué précise que « le président de la République [François Hollande] a exprimé à Christiane Taubira sa reconnaissance pour son action. Elle aura mené avec conviction, détermination et talent la réforme de la justice et joué un rôle majeur dans l’adoption du mariage pour tous ».

Ce direct est désormais terminé, mais vous pouvez consulter tous les événements et réactions de la journée.