Société

Le nombre d’enfants obèses en Afrique a doublé au cours des 24 dernières années

En Afrique, le nombre d’enfants obèses âgés de moins de 5 ans a doublé ces vingt-cinq dernières années. C’est ce que révèle une enquête de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), menée pendant deux ans sur près de 100 pays et rendue publique le 25 janvier.

Par
Mis à jour le 26 janvier 2016 à 16:01

Les pays d’Afrique du Nord sont particulièrement touchés par l’obésité infantile. © Marjan Lazarevski / Flickr / CC

Aujourd’hui, le quart des jeunes enfants obèses ou en surpoids vivent sur le continent africain. Leur nombre a doublé entre 1990 et 2014, passant de 5,4 millions à 10,3 million.

Les pays d’Afrique du Nord les plus touchés

En moyenne, sur le continent, environ 5% des enfants compris dans cette tranche d’âge sont en situation de surpoids. Les pays d’Afrique du Nord sont les plus touchés par l’augmentation de l’obésité infantile qui varie entre 10 et 15% au Maroc, en Algérie et en Tunisie, et entre 15% et 20% en Egypte.

Les pays émergents sont les plus concernés par la la hausse l’obésité infantile qui concerne 41 millions d’enfants à l’échelle mondiale en 2014, contre  31 millions en 1990.

Des facteurs biologiques, le manque d’accès à une alimentation équilibrée, la baisse de l’activité physique, la non-réglementation du commerce des produits faisant grossir sont autant de causes identifiées par le rapport qui exigent une réponse coordonnées.

« C’est un cauchemar explosif dans le monde en développement », a déclaré hier, à la presse, Peter Gluckman, co-président de la commission. Si rien n’est fait « l’épidémie d’obésité pourrait réduire à néant les nombreux progrès en matière de santé qui ont contribué à l’allongement de la durée de vie dans le monde ».