Mines

Or : Randgold revoit à la baisse son prix de référence

| Par
La mine de Tongon au Mali.

La mine de Tongon au Mali. © Randgold

En février, le groupe minier Randgold Resources envisage de passer son prix de référence de l’once de 1 000 à 900 dollars pour palier la chute continue des cours mondiaux de l’or, ainsi que l’a indiqué à « Jeune Afrique » Mark Bristow, le patron de Randgold de passage à Abidjan.

Le groupe minier Randgold Resources envisage de revoir le dimensionnement de ses projets miniers pour palier la chute continue des cours mondiaux de l’or. « Nous envisageons de prendre comme hypothèse de toutes nos études de faisabilité un cours de l’once à 900 dollars, contre 1 000 dollars auparavant », a confié Mark Bristow, le PDG du groupe britannique de passage à Abidjan. À défaut, la situation deviendrait intenable, a-t-il indiqué. Une pratique partagée par plusieurs grands groupes miniers spécialisés sur l’or qui entendent ainsi couper les coûts pour anticiper un cours fluctuant et faire montre de bonne volonté par rapport à leurs actionnaires. Barrick Gold a fait de même récemment.

À Londres, l’or était valorisée 1 107,8 dollars l’once lundi, contre 1876,9 dollars l’once en février 2012.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte