Politique

Coopération : la France annonce un plan de soutien à la Tunisie d’un milliard d’euros sur cinq ans

À l’occasion d’une visite à Paris du Premier ministre tunisien Habib Essid, la France a annoncé vendredi le lancement d’un plan de soutien d’un milliard d’euros à la Tunisie sur les cinq prochaines années. Une bouffé d’oxygène pour le pays, confronté à une grogne sociale croissante ?

Par
Mis à jour le 22 janvier 2016 à 16:56

Les présidents français et tunisiens, François Hollande et Béji Caïd Essebsi, à Paris, le 14 novembre 2015. © Jacques Brinon / AP / SIPA

L’annonce a été faite à l’occasion de la première visite officielle de Habid Essid en France depuis sa nomination à la tête du pays.
« Un des axes majeurs de ce plan vise à aider les régions défavorisées et la jeunesse, en mettant l’accent sur l’emploi », informe le communiqué de l’Elysée. « La convention de conversion de 60 millions d’euros de dette signée aujourd’hui afin de permettre la construction d’un hôpital dans la région de Gafsa en est une première illustration concrète. »
Grogne sociale en Tunisie
À l’issue du déjeuner organisé à l’Élysée, à Paris, entre les deux dirigeants, auquel était également convié le Premier ministre français, Manuel Valls, Habib Essib a fait savoir que la situation en Tunisie, où la grogne sociale est montée d’un cran cette semaine, était actuellement maîtrisée. En fin de matinée, le ministère de l’Intérieur avait annoncé l’instauration d’un couvre-feu nocturne sur tout le territoire tunisien.