Transports

Aéroport : concession en vue à Kinshasa

Six groupements d’entreprises ont été préqualifiés par le Comité de pilotage de la réforme des entreprises du portefeuille de l’État.

Dans le cadre du programme de modernisation de l’aéroport international de N’Djili, à Kinshasa, six groupements d’entreprises, sur neuf prétendants, ont été préqualifiés par le Comité de pilotage de la réforme des entreprises du portefeuille de l’État (Copirep) pour la mise en concession de l’aérogare passagers. Il s’agit : 1) du groupement allemand CPB-Yorum-Dorsh ; 2) du canadien SNC-Lavalin ; 3) du groupement comprenant le marocain BMCE Capital, les égyptiens Orascom, Elsewedy et Target, et le sud-africain Pygma ; 4) du français Bouygues ; 5) du groupement composé du sud-africain Goldharvest Investment, du koweïtien Mohammed Abdul Moshin Al Kharafi & Sons et du saoudien Al Zuhair ; 6) et enfin, d’un groupement comprenant un acteur local, la société congolaise de services aéroportuaires ATS & Associés, qui fait équipe avec China Communication Construction Company. Le choix doit se faire avant le 12 juin.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte