Culture

#OscarSoWhite : pour Charlotte Rampling, l’appel au boycott est « raciste pour les Blancs »

La comédienne britannique Charlotte Rampling s’est exprimée sur une radio française au sujet de la polémique suscitée par l’absence d’Africains Américains dans la liste des nominés aux Oscars 2016.

Mis à jour le 22 janvier 2016 à 12:18

La comédienne Charlotte Rampling. © Rich Fury/AP/SIPA

Il fallait oser. Sur la radio française Europe 1, Charlotte Rampling a été interrogée sur la polémique des Oscars suscitée par l’absence, pour la deuxième année consécutive, d’Africains-Américains nominés pour la deuxième année consécutive. À la question « est-ce que vous comprenez la colère de Spike Lee qui appelle au boycott de la cérémonie » (ce qui est faux, il a simplement affirmé qu’il ne s’y rendrait pas », NDLR), elle a répondu : « Non… Je trouve ça… C’est dans l’autre sens… voilà, raciste. Raciste pour les Blancs.» Et d’ajouter : « On ne peut pas savoir. Peut-être les acteurs noirs ne méritaient pas d’être dans la dernière ligne droite ».

Au sujet de la proposition du réalisateur d’instaurer des quotas, la comédienne s’embourbe dans une explication vaseuse : « Pourquoi classer les gens ? On vit quand même dans des pays maintenant où tout le monde est plus ou moins accepté… Il y a toujours des problématiques « lui il est moins beau », « lui, il est trop noir », « lui il est trop blanc »… il y a toujours quelqu’un pour dire « vous êtes trop »… Donc on va dire : « on va classer tout ça pour faire plein de minorités partout »? ». Peu de chance de voir la comédienne dans le prochain Spike Lee ou Ryan Coogler (Fruitvale Station, Creed).