BTP & Infrastructures

Colas Rail décroche la deuxième extension du métro d’Alger

Le métro d'Alger a transporté 16 millions de passagers en 2014, trois ans après son inauguration. © Sidali Djarboub/AP/SIPA

Après avoir déjà construit la première extension du métro algérois, l’entreprise algérienne de BTP KOU.G.C et le spécialiste français des travaux ferroviaires Colas Rail s'associent à nouveau pour la construction de deux nouveaux tronçons pour 168 millions d’euros.

C’est confirmé. Le marché de la construction d’une deuxième extension à l’unique ligne du métro algérois mise en service en 2011 revient au groupement composé de l’entreprise algérienne de BTP KOU.G.C et au français Colas Rail. C’est le spécialiste français des travaux ferroviaires qui l’a indiqué dans un communiqué publié le 19 janvier. Le marché de cette deuxième extension avait été validé par le Conseil des ministres algérien fin décembre 2015.

Montant de ce chantier  : 117 millions d’euros dont 59 millions d’euros pour Colas, indique le groupe français dans son communiqué (le Conseil des ministres algérien avait lui validé la somme de 12,26 milliards de dinars algériens soit 105 millions d’euros au taux du 31 décembre 2015).

Ce nouveau tronçon de 3,6 kilomètres, entre Hai el-Badr et Aïn Naadja, vers le sud de l’agglomération d’Alger, s’ajoutera à celui inauguré le 4 juillet 2015 entre Hai el-Badr et El Harrach Centre, en allant vers l’est et l’aéroport Houari Boumédiène, qui avait coûté 110 millions d’euros.

Coup double

KOU.G.C et Colas Rail font d’ailleurs coup double puisque le binôme a également remporté le chantier de la troisième extension de la ligne initiale. Ce dernier tronçon fait l’objet d’un contrat de 27 millions d’euros en faveur de Colas Rail. Le coût total de ces deux extensions est de 168 millions d’euros, dont 86 millions d’euros à l’entreprise française.

“Colas Rail réalisera les travaux de voie ferrée, d’alimentation électrique, de ventilation et désenfumage”, annonce l’entreprise dans son communiqué. Elle n’y précise pas les calendriers prévisionnels de ces deux chantier.

Colas Rail, filiale ferroviaire du géant français du BTP Colas, a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 911 millions d’euros en 2014.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte