Banque

Coris Bank va s’installer au Bénin et au Sénégal

Siège de Coris Bank à Ouagadougou, en novembre 2014. © DR

Le groupe bancaire burkinabè Coris Bank International prépare l'implantation de deux nouvelles succursales au Bénin et au Sénégal, a indiqué son président directeur général à "Jeune Afrique". Le démarrage des activités aura lieu au second semestre 2016.

Coris Bank International, deuxième groupe bancaire burkinabè, poursuit son expansion régionale. Déjà présent en Côte d’Ivoire, au Mali et au Togo, le groupe va ouvrir deux filiales au Bénin et au Sénégal, a appris Jeune Afrique auprès de l’institution fondée et dirigée par l’homme d’affaires Idrissa Nassa.

Mais ces ouvertures ne se feront pas avant le second semestre de l’année en cours. Pour l’instant, le groupe n’a pas communiqué sur l’identité des dirigeants de ces succursales qui devront travailler en coordination avec Coris Bank au Burkina Faso.

« L’UEMOA, un marché potentiel »

« Nous préparons effectivement l’ouverture de filiales au Sénégal et au Bénin. Cela s’inscrit dans le cadre de la réalisation de nos objectifs de développement dans la sous-région. Coris Bank veut ainsi participer au développement économique dans les pays où il est présent. Car nous considérons l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) comme un marché potentiel », a expliqué Idrissa Nassa à Jeune Afrique.

La banque burkinabè avait échoué à mettre un pied au Niger, sa prise de participation au capital de BIA-Niger s’étant soldée par un départ précipité.

Stratégie de croissance

Fondée en 2008 sur les cendres de la Financière du Burkina, Coris Bank déroule sa stratégie de croissance en Afrique de l’Ouest. « Notre vision est de bâtir une banque panafricaine », indique Idrissa Nassa. Pour cela, il mise notamment sur la facilitation de l’accès des petites et moyennes entreprises aux financements. « Nous savons que nous avons une responsabilité historique à travailler et à démontrer que les jeunes Africains peuvent exceller dans la banque ».

Au 31 décembre 2015, le total de bilan de Coris Bank s’est établi à 640 milliards de F CFA (environ 975,6 millions d’euros). Au Burkina Faso, la banque compte une quarantaine d’agences et contrôle près de 20 % du marché.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte