Économie

ArcelorMittal boucle son augmentation de capital en Afrique du Sud

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 18 janvier 2016 à 11h31
L'usine ArcelorMittal à Vanderbijlpark, au sud de Johannesburg, en Afrique du Sud.

L'usine ArcelorMittal à Vanderbijlpark, au sud de Johannesburg, en Afrique du Sud. © ANDREAS JENSEN/AP/SIPA

ArcelorMittal South Africa, la filiale sud-africaine déficitaire d’ArcelorMittal, a annoncé lundi avoir bouclé son augmentation de capital de 4,5 milliards de rands (247 millions d’euros) avec l’aide de sa maison mère.

Dans un communiqué, le sidérurgiste coté à Johannesburg précise que l’augmentation de capital a été souscrite par des investisseurs et actionnaires à hauteur de 68% et que le solde, soit environ 1,4 milliard de rands, sera souscrit par ArcelorMittal Group.

ArcelorMittal South Africa avait lancé l’augmentation de capital en novembre dernier pour réduire sa dette et renforcer son bilan mis à mal par la baisse de la demande et la hausse de ses coûts. Quelque 3,2 milliards de rands des fonds obtenus serviront à réduire l’endettement, le reste étant consacré aux opérations du groupe.

Le cours de Bourse de la filiale sud-africaine s’est effondré de 83% en 2015 et le montant de l’augmentation de capital équivaut aux trois quarts de sa capitalisation actuelle.

L’opération a été effectuée au prix unitaire de 6,50 rands, à comparer à un cours de clôture de 5,37 vendredi.

Vers 9h00 GMT, l’action bondit de 8,01% à 5,80 rands à Johannesburg, tandis que la maison mère ArcelorMittal gagne 2,36% à 3,12 euros.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte