Économie

Le déficit commercial du Maroc s’améliore de 3 milliards d’euros en 2015

Par
Mis à jour le 15 janvier 2016 à 16:13

Les exportations marocaines ont représenté 58,5 % des importations en 2015 : une première en 10 ans. © Agence nationale des ports du Maroc

Le déficit commercial du Maroc a reculé de 35 milliards de dirhams (3,22 milliards d’euros) durant l’année 2015, porté notamment par la hausse de la production agricole locale et le recul de la facture énergétique.

Le déficit commercial du Maroc a chuté de -18,7 % à 152,27 milliards de dirhams (15,43 milliards de dollars) en 2015, grâce notamment à des coûts d’importation plus faibles et à la hausse des exportations, selon les chiffres provisoires publiés par l’Office des changes ce vendredi. Il avait baissé de -6,1 % en 2014.

La facture des importations d’énergie a reculé de – 8 % sur un an à 66,84 milliards de dirhams (6,16 milliards d’euros), tandis que les importations de blé ont chuté de -32,6 %, résultat de la forte hausse de la récolte locale en 2015.

Au total, les importations ont baissé de -5,6 %, tandis que les exportations totales ont augmenté de +6,7 % sur un an à 214,27 milliards de dirhams (19,76 milliards d’euros), menés par une hausse de +21 % des exportations de l’industrie automobile et une augmentation de +16,3 % des ventes de phosphate.

Les exportations ont représenté 58,5 % des importations en 2015 : une première en 10 ans, a indiqué l’Office des changes.

Investissement

Si les recettes de l’industrie touristique ont chuté de -1,4 % à 58,51 milliards de dirhams, les envois de fonds des 4,5 millions de Marocains vivant à l’étranger ont augmenté de +3 % à 61,75 milliards de dirhams. L’investissement direct étranger, tel que calculé par l’Office des changes, a bondi de +6,7 % à 39 milliards de dirhams.