Société

Ebola : un nouveau cas confirmé en Sierra Leone

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé les craintes : un nouveau cas d’Ebola a bien été détecté en Sierra Leone, quelques heures après que l’OMS a annoncé la fin de la transmission d’Ebola au Liberia.

Par
Mis à jour le 15 janvier 2016 à 11:37

L’épidémie d’Ebola a montré au grand jour la faiblesse des structures de premiers soins en Afrique. © Abbas Dulleh/AP/SIPA

« Nous pouvons confirmer le cas d’Ebola en Sierra Leone », a indiqué l’OMS dans une note envoyée aux médias. Hier, l’annonce par l’organisation de l’arrêt de « toutes les chaînes connues de transmission » de l’épidémie d’Ebola au Liberia – et donc de l’ensemble de la région – avait été accueillie avec soulagement, mais prudence.

Persistance du virus 

Au Liberia, la « nouvelle fin » de l’épidémie n’a en effet pas suscité d’explosions de joie : responsables et citoyens ordinaires ont indiqué demeurer sur leurs gardes, instruits par l’amère expérience des deux précédentes annonces dans le pays.

L’OMS a d’ailleurs prévenu : « le travail n’est pas terminé ».  Avant d’ajouter que le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone pourraient bien connaître « de petites résurgences » de l’épidémie. En cause, la découverte de la persistance du virus dans certains liquides corporels, notamment le sperme où il peut rester jusqu’à neuf mois, voire un an. Le virus, responsable de la mort de plus de 11 300 personnes, n’a donc pas dit son dernier mot.