Energie

Tullow Oil réduit ses investissements de 600 millions de dollars 

Le britannique Tullow Oil est connu pour avoir découvert le champ d'hydrocarbures Jubilee, au large des côtes ghanéennes. © http://www.tullowoil.com/

Le groupe pétrolier Tullow Oil a annoncé qu'il allait réduire d'au moins 600 millions de dollars ses investissements en 2016, en pleine chute des cours du pétrole qui flirtent avec la barre symbolique des 30 dollars.

L’investissement en capital du groupe dans ses activités en cours passe de 1,7 milliard de dollars en 2015 à 1,1 milliard de dollars en 2016 et le groupe cherche des possibilités de le réduire davantage, a expliqué Tullow Oil dans un rapport d’activité.

Le montant consenti aux investissements en 2015, 1,7 milliard de dollars, a lui même été inférieur de 200 millions de dollars aux prévisions du groupe publiées l’an passé, en raison de mesures d’économies.

Tullow Oil a expliqué en outre avoir enregistré plus de 900 millions de dollars de dépréciations diverses en 2015 à cause des faibles cours du pétrole. Les cours du pétrole ont chuté mardi à leur plus bas niveau depuis 12 ans, la référence américaine du brut, le WTI, plongeant même brièvement sous le seuil des 30 dollars.

Production

Tullow Oil compte des puits en production de la Mauritanie au Congo-Brazzaville, en passant par la Côte d’Ivoire et le Gabon, mais ses principales ressources viennent du Ghana.

Le groupe britannique exploite le fameux gisement Jubilee (102 600 barils par jour en 2015, dont 36 400 barils revenant à Tullow) et développe le projet offshore de Tweneboa-Enyenra-Ntomme (TEN). Achevé à 80 % selon Tullow, le champ TEN devrait produire 23 000 barils par jour dès 2016. En 2015, la production de brut de Tullow a atteint 73 400 barils, extrait à près de 90 % en Afrique.

Résultats

Selon ses résultats prévisionnels, publiés ce mercredi, Tullow Oil a enregistré un chiffre d’affaires de 1,6 milliard de dollars, pour un bénéfice brut de 600 millions de dollars.

En 2014, le groupe britannique avait engrangé 2,21 milliards de dollars de revenus, pour un bénéfice brut de 1,096 milliard de dollars et une perte nette de 1,64 milliard de dollars.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte