Santé

Ebola : l’OMS annoncera jeudi la fin de l’épidémie en Afrique de l’Ouest

| Par Jeune Afrique avec AFP
Une femme apprend la mort de son mari du virus Ebola, le 4 octobre 2014, à Monrovia, au Liberia

Une femme apprend la mort de son mari du virus Ebola, le 4 octobre 2014, à Monrovia, au Liberia © AFP

L’Afrique de l’Ouest sort de la pire épidémie de son histoire. Le Liberia, troisième pays le plus touché, devrait être officiellement déclaré exempt de la transmission du virus Ebola, jeudi, par l’Organisation mondiale de la santé.

Après la Sierra Leone le 7 novembre, la Guinée le 29 décembre, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) doit annoncer, ce jeudi, la fin de la transmission du virus Ebola au Liberia, soit 42 jours depuis le second test négatif opéré sur le dernier patient, ce qui correspond à deux fois la durée maximale d’incubation du virus.

« Demain, à 9h00 (locales et GMT) le Liberia sera de nouveau débarrassé d’Ebola par l’OMS » a déclaré à l’AFP, le vice-ministre de la Santé, Tolbert Nyensuah.

Cette annonce signe la fin officielle de l’épidémie en Afrique de l’Ouest, la plus grave qu’ait connu la région depuis l’identification du virus il y a 40 ans, avec plus de 11 000 morts.

Liberia, déclaré « exempt » par deux fois déjà

Cependant, le risque persiste en raison de la subsistance du virus dans certains liquides corporels de survivants, notamment le sperme, où il peut survivre jusqu’à neuf mois.

Le Liberia en a fait l’amère expérience : déjà déclaré par deux fois débarrassé d’Ebola, en mai puis en septembre 2015, le pays avait été ensuite le théâtre de résurgences localisées.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer