Banque

Infrastructures : la BDEAC apporte plus de 190 millions d’euros au Gabon

Vue de l'estuaire du Komo au Gabon. © DR

Le Gabon a signé deux nouveaux accords de financement avec la Banque de développement des États d'Afrique centrale (BDEAC), ont annoncé le 10 janvier les services de la présidence. Ces ressources vont financer la construction d'un port minéralier à Owendo, ainsi qu'un projet routier.

Le 1er accord, signé le vendredi 08 janvier, porte sur un prêt de 51,6 milliards de F CFA (78,66 millions d’euros) pour le financement du nouveau port minéralier développé à Owendo (15 km au sud de la capitale Libreville) par la société « Gabon special economic zone mineral port SA ». Cette dernière est née d’un partenariat entre l’État gabonais et le groupe agro-industriel singapourien Olam International.

Le projet vise la construction d’une « plateforme multimodale rail-mer destinée à faciliter l’export des industriels miniers », indique le communiqué de la présidence gabonaise. Son coût prévisionnel est estimé à 75,6 milliards de F CFA. Le port devrait être opérationnel au deuxième trimestre de 2016.

Élargissement

Un deuxième accord a été signé entre le Gabon et la BDEAC, il porte sur un financement de 75,6 milliards de F CFA (115,2 millions d’euros) pour « le projet routier PK5-PK12 », qui porte sur l’élargissement d’une partie de la route nationale 1 en un tracé de deux fois deux voies. La conclusion des travaux est attendue avant la fin de 2016.

La BDEAC est l’institution de financement du développement de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (CEMAC). Elle est basée à Brazzaville, en République du Congo. En 2013, son total de bilan a atteint 217 milliards de F CFA, pour un produit net bancaire de 7,57 milliards de F CFA et un résultat net de 4,2 milliards de F CFA.

L’institution financière régionale est présidée depuis mi-2015 par le Tchadien Abbas Mahamat Tolli  ancien secrétaire général de la Commission bancaire de l’Afrique Centrale.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte