Économie

Atlas Mara prend le contrôle de la deuxième banque du Rwanda

Le groupe financier londonien a complété la prise de contrôle de la Banque populaire du Rwanda, qui va fusionner avec BRD Commercial Bank, la deuxième filiale du groupe financier dans le pays déjà acquise en 2014.

Par
Mis à jour le 8 janvier 2016 à 11:23

Les dirigeants d’Atlas Mara, dont Ashish Thakkar et Bob Diamond (assis) ainsi que Arnold Ekpe (debout au centre). © Atlas Mara

Atlas Mara a indiqué dans un communiqué publié le 07 janvier avoir complété la prise de contrôle de la Banque populaire du Rwanda (BPR), entamée en avril 2015.

En octobre dernier,  Atlas Mara avait indiqué avoir passé des accords pour un investissement de 21 millions de dollars dans la BPR, montant revu à 20,4 millions de dollars dans l’annonce de jeudi.

Dans la foulée de cette prise de contrôle, Atlas Mara a entamé la fusion de BPR et BRD Commercial Bank – la branche commerciale de la Banque rwandaise de développement, acquise en 2014

La structure née du rapprochement de ces deux établissements sera dénommée BPR. Atlas Mara contrôlera 62 % de l’entité combinée. Le hollandais Rabobank et les autres actionnaires existants auront une participation minoritaire.

La reprise de la BPR va permettre à Atlas Mara – fondé en 2013 par l’entrepreneur anglo-ougandais Ashish Thakkar et le financier britannique Bob Diamond (ex-Barclays) – de doper sa présence au Rwanda.

La nouvelle BPR disposera d’un total de bilan de 325 millions de dollars (le deuxième plus important au Rwanda derrière Banque de Kigali – 685 millions de dollars en 2014) et comptera le plus large réseau d’agences du pays (191 en 2015). Dans son communiqué, Atlas Mara indique que Sanjeev Anand, ancien directeur général (2009-2015) du kényan I&M Bank au Rwanda a été nommé directeur général de BPR. Il conservera ce poste après l’absorption de BRD Commercial Bank.

Profits

Atlas Mara a été créé à Londres à la fin de l’année 2013 avec comme ambition de bâtir un groupe bancaire panafricain présent sur 80 % du marché bancaire subsaharien (hors Afrique du Sud).

Le holding a depuis pris le contrôle du groupe botswanais BancABC, actif en Afrique australe, et détient une participation minoritaire dans Union Bank of Nigeria. Il a entamé, en octobre 2015, le rachat de Finance Bank of Zambia, sixième banque du pays d’Afrique australe.

Sur les neuf premiers mois de l’année 2015, Atlas Mara a enregistré des revenus de 154,4 millions de dollars, pour un profit de 7,1 millions (contre une perte de 38,7 millions de dollars un an plus tôt).