Politique

Guinée : plusieurs femmes à des portefeuilles clés dans le nouveau gouvernement

Alpha Condé, le président guinéen sortant, le 2 mai 2015 à Conakry.

Alpha Condé, le président guinéen sortant, le 2 mai 2015 à Conakry. © Vincent Fournier/JA.

Le Premier ministre guinéen, Mamady Youla, a nommé lundi 4 janvier un gouvernement de 31 ministres. Une administration qu'il souhaite tournée vers la création d’emplois, la jeunesse et la reprise économique, a-t-il fait savoir.

« Ce nouveau gouvernement est marqué par la nomination de 16 nouveaux ministres qui ont tous été choisis pour leur expertise et sont reconnus pour leur compétence et leur expérience internationale », a commenté Mamady Youla, nommé fin décembre par Alpha Condé.

Des femmes à des postes clés 

Parmi les nouveaux visages du gouvernement, plusieurs femmes ont été nommées à des postes clés. À l’image de Makale Camara, nouvelle ministre des Affaires étrangères et ancienne ministre de l’agriculture sous la dictature militaire.

Elle est rejointe par Malado Kaba, nouvelle ministre de l’Économie et des finances. Cette dernière, 44 ans, « a passé la grande partie de sa carrière professionnel à la Commission européenne dans le domaine du développement », précise le communiqué. Un gouvernement toutefois loin d’être paritaire : sur les 31 ministres, 7 sont des femmes.

Un Premier ministre au profil inédit

Le profil de Mamady Youla tranche avec celui de ses prédécesseurs. Sa nomination ne doit d’ailleurs rien au hasard : l’arrivée d’un chef de gouvernement issu du secteur privé, inédite en Guinée, « est un signal fort envoyé en direction des opérateurs économiques nationaux et internationaux », précisait ainsi le communiqué annonçant la nomination de Mamady Youla.

Outre ses activités dans le privé, le nouveau Premier ministre a également travaillé dans la haute administration guinéenne, il a notamment été pendant de nombreuses années à la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG). Une nomination favorablement accueillie par le principal opposant, Cellou Dalein Diallo, qui l’a qualifié de « garçon brillant ».

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte