Banque

CIH Bank et le qatari QIIB vont créer une banque islamique au Maroc

CIH Bank comptabilisait un produit net bancaire consolidé de 757 millions de dirhams (69,15 millions d'euros) au premier semestre 2015. © DR

Qatar International Islamic Bank a trouvé un accord avec Crédit immobilier et hôtelier (CIH Bank) pour la création d'une filiale commune dédiée à la banque islamique au Maroc. Détenue à 40 % par le groupe qatari, son lancement est attendu courant 2016.

Un an après l’adoption de la loi autorisant l’implantation de banques islamiques au Maroc, les déclarations d’intention se multiplient.

Après Al Baraka Bank, détenue à parts égales par BMCE Bank of Africa et le groupe bahreïni Baraka Banking Group, qui a dévoilé, en juin dernier, son projet de lancer une filiale islamique, c’est au tour de Crédit immobilier et hôtelier (CIH Bank) de sauter le pas avec Qatar International Islamic Bank (QIIB).

Banque participative

Les deux établissements ont confirmé fin décembre leur intention de créer une filiale commune dédiée à l’exercice de l’activité de « banque participative » au Maroc. Cette filiale sera détenue à 40 % par QIIB, a indiqué le 24 décembre l’établissement qatari. De son côté, CIH Bank a fait savoir que sa maison-mère, la Caisse de dépôt et de gestion du Maroc, sera également impliquée dans cette nouvelle filiale.

Le lancement des opérations dépend de l’obtention de licences auprès de la Banque centrale marocaine. Selon Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib (la Banque centrale du Maroc), une quinzaine d’institutions financières étrangères et marocaines se sont portées candidates à l’obtention de ces licences.

Théologiens

Pour faciliter le développement national du secteur selon des critères communs et garantir l’authenticité des banques islamiques, un conseil dédié, « le comité de la charia pour la finance islamique », a été instauré.

Il compte dix théologiens spécialistes de l’islam et cinq experts financiers, censés garantir la conformité de toutes les transactions des futures banques islamiques marocaines avec les principes de la charia : interdiction de la prise d’intérêt, de la spéculation ou des investissements dans des secteurs considérés comme illicites (alcool, tabac, paris sur les jeux, etc… ). Les premières licences devraient être délivrées en 2016.

Solutions bancaires

Fondé en 1991, Qatar International Islamic Bank offre des solutions bancaires islamiques aux particuliers et aux entreprises. cet établissement rassemble les activités à l’international de Qatar islamic Bank. Fin 2014, QIIB comptait 38,4 milliards de rials qataris d’actifs (8,6 milliards d’euros), pour un résultat net de 186,37 millions d’euros.

Au premier semestre 2015 [PDF], CIH Bank comptabilisait un produit net bancaire de 757 millions de dirhams (69,15 millions d’euros) (+ 2,9 % sur un an), pour un résultat net de 18,27 millions d’euros (-19,9 %).

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte