Politique

Guinée : après un « oubli », Alpha Condé prête serment une seconde fois

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 21 décembre 2015 à 17h25
Alpha Condé lors de la présidentielle du 7 novembre 2010, à Conakry.

Alpha Condé lors de la présidentielle du 7 novembre 2010, à Conakry. © Idrissa Soumare/AP/SIPA

Une semaine après sa première prestation de serment, Alpha Condé, réélu pour un deuxième mandat de cinq ans, a dû renouveler l’exercice lors d’une brève cérémonie.

Et cette fois-ci, le chef d’État guinéen reconduit en octobre n’a pas oublié de jurer « de respecter et de faire respecter la loi ». Lors de sa première prestation de serment devant la Cour constitutionnelle, Alpha Condé, 77 ans, n’avait pas lu le passage en question. Des magistrats guinéens avaient alors exigé qu’il la reprenne, en lisant toute la formule.

Yahya Jammeh présent 

« C’est une cérémonie d’installation » du président Condé, mais un passage ayant été « omis » le 14 décembre, « on a tenu (à ce) que cela soit repris », a expliqué à la presse le ministre guinéen de la Justice, Cheick Sako.

Au moins treize chefs d’État africains étaient présents à la prestation de serment du 14 décembre, ainsi que des responsables de l’opposition. Cette fois-ci, la seconde a eu lieu en présence du chef de l’État gambien, Yahya Jammeh.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte