Immigration

Le festival Africolor dénonce le refus de visa français à l’artiste malienne Mariam Diarra

| Par
Mis à jour le 18 décembre 2015 à 18h52
Mariam Diarra, en représentation.

Mariam Diarra, en représentation. © Capture d'écran-Images Association Pazonote

L’artiste malienne Mariam Diarra s’est vu refuser un visa pour la France vendredi. Selon les autorités françaises, sa volonté de « quitter l’espace Schengen à l’expiration du visa n’a pas été établie ». Une situation que dénonce le directeur du festival Africolor.

« Mariam Diarra s’est vue refuser un visa d’entrée sur le territoire français pour un concert (Bal Mandingue, le 19 décembre à Evry) et une masterclass (Dimanche 20 décembre à Ris-Orangis) dans le cadre du festival Africolor, au prétexte officiel que « la volonté de quitter l’espace Schengen à l’expiration du visa n’a pas été établie », dénonce le directeur du festival Africolor, Sébastien Lagrave.

« Certificat de non-grossesse »

Celui-ci accuse les services consulaires d’avoir demandé à l’artiste malienne, un « certificat de non-grossesse au prétexte qu’elle avait ‘un petit ventre’». « Le certificat produit, le retrait du visa fut signifié le jeudi 17 décembre, puis aujourd’hui pour arriver à un refus, avec prétexte que le certificat de non-grossesse serait peut-être un faux », dénonce Sébastien Lagrave.

La France refuse régulièrement des visas à des artistes, et particulièrement à des artistes africains.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer