Agroalimentaire

AAF au tour de table de Golden Lay

L'aviculture commerciale (ici, en Côte d'Ivoire) reste rare au sud du Sahara, malgré l'importance de la demande. © AFP

Le Fonds pour l'agriculture en Afrique (AAF) annonce un investissement de 24 millions de dollars dans Golden Lay, l'une des principales sociétés avicoles au sud du Sahara.

Le Fonds pour l’agriculture en Afrique (African Agriculture Fund, AAF) signe une nouvelle opération. Soutenu et promu par l’Agence française de développement et la Banque africaine de développement, AAF injecte 24 millions de dollars dans Golden Lay, qui produit, distribue et vend des oeufs. Basée en Zambie, Golden Lay est l’une des rares entreprises subsahariennes impliquées dans l’aviculture commerciale. Elle vend ses produits dans la zone de production du cuivre en Zambie ainsi que dans les zones limitrophes de RD Congo.

Nouveau financier

Ce n’est pas la première fois que Golden Lay attire des financiers. En 2006, Aureos Capital avait en effet investi 4,3 millions de dollars au capital de l’entreprise. L’arrivée d’AAF, géré par Phatisa, permet d’ailleurs à ce fonds, racheté il y a quelques mois par Abraaj, de solder sa position. Golden Lay est le deuxième investissement annoncé par le Fonds pour l’agriculture en Afrique après Goldtree, une entreprise de plantations de palmiers à huile basée en Sierra Leone.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte