Politique

Nigeria : pas de trêve de Noël pour Boko Haram

Par
Mis à jour le 16 décembre 2015 à 11:49

Youn © Youn

Samedi dernier, au moins 30 personnes ont été tuées et une vingtaine blessées au Nigeria dans des attaques contre trois villages, attribuées au groupe islamiste Boko Haram, ont déclaré mardi des gardes civils.

Des informations qui ne parviennent au reste du monde que tardivement en raison de la mauvaise qualité des télécommunications dans la région.

Vingt personnes ont été tuées à Warwara, le village le plus touché. Six habitants sont morts à Bura-Shika et quatre à Mangari. Les habitants de ces localités ont fui à Biu, à 30 kilomètres de là.