Justice

Tunisie : jugement en appel de l’étudiant condamné pour homosexualité attendu le 17 décembre

| Par Jeune Afrique avec AFP
Le drapeau arc-en-ciel, connu comme celui utilisé par la communauté LGBT.

Le drapeau arc-en-ciel, connu comme celui utilisé par la communauté LGBT. © Raul Arboleda/AFP

La défense de l’étudiant tunisien condamné fin septembre à un an de prison pour homosexualité a indiqué jeudi que son client sera fixé sur son sort le 17 décembre en appel.

Lors de la deuxième audience de son procès en appel, l’étudiant tunisien, condamné en septembre à un an de prison pour homosexualité, a demandé, le 10 décembre, un non-lieu au tribunal de Sousse, dans le centre-est du pays, selon Me Fadwa Braham, son avocate.

« Il a dit au juge qu’il allait être diplômé cette année, qu’il allait chercher du travail et que ce serait très difficile avec un casier judiciaire », a-t-elle expliqué.

La réponse du juge

À l’en croire, le juge a indiqué qu’il rendrait sa décision le 17 décembre.

Interpellé en septembre pour être interrogé dans le cadre d’une affaire d’homicide, le jeune homme avait nié toute implication dans le décès mais reconnu avoir eu des relations sexuelles avec la victime. La police avait alors, selon son avocate, rédigé un autre procès-verbal et l’avait obligé à se soumettre à un examen anal.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte