Économie

Maroc : Meriem Bensalah Chaqroun à la tête de la CGEM

La patronne des Eaux d’Oulmes, Miriem Bensalah Chaqroun, a reçu 96,8% des voix.

Mis à jour le 17 mai 2012 à 16:35

Meriem Bensalah Chaqroun succède à Mohamed Horani. © Michel Teuler

Succédant à Mohamed Horani, Meriem Bensalah Chaqroun a été élue le 16 mai à la présidence de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM). Avec elle, Salah eddine Kadmiri accède à la vice-présidence générale. Réunis mercredi 16 mai dans le cadre de leur assemblée générale élective, les membres de la CGEM ont accordé au tandem 96,8% des voix. Aucune autre candidature n’avait été enregistrée.

Conjuguer l’économique au social

Devant plusieurs membres du gouvernement et chefs d’entreprise marocains, la nouvelle présidente a souligné sa volonté de mobiliser « tous les moyens pour un changement nécessaire et porteur de progrès pour les entreprises marocaines. Un changement qui consiste à conjuguer l’économique au social et qui préfigure un modèle marocain basé sur des particularités nationales au service d’une vision durable et pérenne ».

Retrouvez notre portrait de Meriem Bensalah Chaqroun