Vie des partis

Guinée : Sidya Touré se rapproche d’Alpha Condé et quitte l’opposition

Sidya Touré et d'autres candidats de l'opposition ont dénoncé des fraudes massives en faveur d'Alpha Condé lors de la présidentielle d'octobre 2015. © AFP

Sidya Touré quitte l'opposition guinéenne pour adopter une position constructive à l'égard du président Alpha Condé durant les cinq prochaines années, a-t-il fait savoir à ses troupes samedi dernier.

Les rumeurs allaient bon train sur un probable rapprochement entre Alpha Condé et son opposant Sidya Touré. C’est désormais officiel. Le leader de l’Union des forces républicaines (UFR) a déclaré samedi 5 décembre lors d’une assemblée générale de son parti qu’il ne se reconnaissait plus dans l’opposition républicaine. Un basculement consécutif à sa rencontre du 23 octobre 2015 avec le chef de l’État, a-t-il fait savoir.

« Le président Alpha Condé m’a dit : toi et moi, ça fait longtemps qu’on se connaît. On n’a eu cinq ans de débats. Je souhaiterais, les cinq années que je vais avoir, que je puisse faire de bonnes réalisations. Je lui ai répondu que pour cela, il faudrait faire des reformes, et elles sont difficiles. Il m’a dit : je ne dois rien à personne. Cette fois-ci, je veux mener un travail qui va me permettre de laisser aussi mon nom en Guinée ». Une ambition qui a rassuré Sidya Touré, a-t-il confié. « Quand quelqu’un vous dit cela, vous lui dites : mais bravo! Cela veut dire que la guerre que vous aviez idéologiquement a évolué ! Faisons comme ce que Macky Sall fait actuellement avec le parti socialiste, alors qu’il est libéral ».

Améliorer les conditions de vie des Guinéens

Sidya Touré entend ainsi contribuer au développement de son pays. « Je ne suis pas en politique pour un poste, mais pour améliorer les conditions de vie de nos compatriotes ». Comment compte-t-il le faire ? « S’il y a des choses qu’on doit rectifier dorénavant, je le dirai. J’irai voir les membres du gouvernement, le président de la République pour leur dire : ce que vous êtes en train de faire, ça ne marche pas comme ça, mais comme ça. C’est ce que j’ai décidé de faire pendant les cinq ans à venir ».

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte