Communication & Médias

Trace FM démarre à Abidjan

Le studio de Trace FM à Abidjan. © Groupe Trace.

Le groupe Trace a lancé fin novembre Trace FM à Abidjan, capitale de la Côte d'Ivoire. Une radio qui se veut "jeune" et destinée à promouvoir les artistes locaux. Avant de s'attaquer l'année prochaine aux autres grandes villes du continent.

Après Vibe Radio (Lagardère), Trace débarque en Afrique avec une offre radio. Le 28 novembre, le groupe a en effet officiellement lancé Trace FM à Abidjan, près d’une année après avoir décroché, aux côtés de Vibe radio et Hit radio du Maroc, l’autorisation de la Haute autorité de la communication audiovisuelle de Côte d’Ivoire.

« Cette nouvelle radio diffuse une playlist très jeune qui met en avant les artistes ivoiriens », explique à Jeune Afrique Guilaine Goujon de Trace à Paris. « Sur nos ondes dans la capitale ivoirienne, une libre antenne est offerte chaque jour à la jeunesse pour lui permettre de s’exprimer sur des questions culturelles », ajoute-elle.

Étape

À Cocody, dans le nord d’Abidjan, Trace FM emploie 14 personnes dont six journalistes. « Ils s’occuperont entre autres des interviews des artistes locaux à diffuser à la radio » qui n’est, « pour l’instant », captée que dans la capitale ivoirienne.

Prochaine étape : assurer la diffusion de Trace FM sur toute l’étendue du territoire national de la Côte d’Ivoire. Avant de dupliquer l’expérience dans les autres grandes villes africaines vers le « courant de l’année 2016 ».

Le groupe français Trace est connu en Afrique surtout pour ses chaînes TV à destination de la jeunesse africaine (Trace Urban, Trace Sport Stars, Trace Tropical et Trace Africa).

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte