Politique

Maroc : Mohammed VI attendu aux Émirats arabes unis

Par - à Casablanca
Mis à jour le 2 décembre 2015 à 14:07

Éric Laurent et Catherine Graciet ont tenté de faire chanter le roi du Maroc au sujet d’un livre qu’ils ont co-écrit et qu’ils ont qualifié de « dévastateur » pour la monarchie marocaine. © Christophe Ena/AP/SIPA

Après sa participation à la COP21, le roi du Maroc se rendra mercredi 2 décembre aux Émirats arabes unis pour une visite officielle qui vise à conforter le rapprochement entre les deux États.

Après Paris, le Golfe. Le roi du Maroc effectuera à partir de mercredi 2 décembre une visite d’amitié et de travail aux Émirats arabes unis (EAU) à l’occasion de l’organisation de la Semaine marocaine à Abou Dhabi, annonce l’agence officielle marocaine MAP.

Mohammed VI devrait être le 4 décembre aux côtés du Cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, président des EAU et gouverneur d’Abou Dhabi, pour l’ouverture de la « semaine marocaine du patrimoine ». Cet événement, qui coïncide avec la 44e journée nationale des Émirats, devrait mettre en avant le patrimoine culturel du royaume. Gastronomie, artisanat et musique traditionnelle marocaines seront ainsi présentés tout au long d’une semaine au Centre d’exposition de la capitale émiratie.

Coalition militaire au Yémen

Le roi du Maroc se rend souvent aux Émirats à titre officiel ou privé, confortant le rapprochement avec ce pays et plus globalement avec les pays du Golfe. À part la coopération économique, le Maroc participe à la coalition militaire menée par l’Arabie Saoudite au Yémen contre les rebelles houthis.

En mars, Cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des forces armées, a effectué une visite officielle au Maroc où il a assisté avec Mohammed VI à la signature d’une vingtaine d’accords de coopération, notamment en matière de lutte contre le terrorisme, d’agriculture, d’énergies renouvelables et de tourisme.

Avant de se rendre aux Émirats, Mohammed VI avait participé lundi 30 novembre à Paris à la première journée de la Cop21, la conférence internationale sur le climat, lors de laquelle il a, en raison d’une extinction de voix, fait prononcer un important discours par son frère le prince Moulay Rachid.