Politique économique

Sénégal : les députés adoptent un budget 2016 supérieur à 3 000 milliards de F CFA

Dakar, la place de l'Indépendance. © Wikimedia Commons

Voté le 24 novembre par l'Assemblée nationale, le budget de l'État sénégalais passe de peu la barre des 3 000 milliards de F CFA. Une première. Le gouvernement anticipe un taux de croissance du PIB à 6 % en 2016.

La loi de finances initiale (LFI) 2016, adoptée à l’Assemblée nationale sénégalaise le 24 novembre a pour la première fois de l’histoire du pays franchi la barre des 3 000 milliards de F CFA. Le budget s’établit à 3 022 milliards de F CFA (4,6 milliards d’euros), en hausse de +5,33 % sur un an (contre 2 869 milliards de F CFA pour la LFI 2015). Le gouvernement anticipe un taux de croissance du PIB de + 6 % en 2016, contre 5,4 % attendu cette année, selon une note d’octobre du ministère des Finances [PDF].

Ressources internes

Pour Amadou Ba, le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, présent lors du vote à l’Assemblée nationale, « 58 % du budget est financé sur des ressources intérieures or jusqu’en 2000, c’était environ 78 % du budget qui l’était via des appuis extérieurs ».

Les dépenses d’investissements financées sur ressources internes connaissent une hausse de +9,7 %, passant de 557 milliards de F CFA pour l’année en cours et à 611 milliards dans la LFI 2016. Au total, les dépenses d’investissements sont prévues à 1 045 milliards de F CFA pour 2016, en hausse de +8,6 % par rapport à l’année dernière (962,2 milliards). Au même moment, les dépenses de fonctionnement programmées cette année à 745,8 milliards de F CFA décroissent de -156 milliards par rapport à l’année dernière.

Le déficit budgétaire de l’État sénégalais, dons compris, est attendu à 389,3 milliards de F CFA (soit 4,8 % du PIB) en 2015 contre 384 milliards (5 % du PIB) en 2014. Il est attendu à 373 milliards de F CFA en 2016, soit 4,2 % du PIB, selon les chiffres du ministère des Finances.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte