Automobile

Ashok Leyland va livrer 3 000 véhicules à la Côte d’Ivoire

| Par - à Abidjan
Mis à jour le 26 novembre 2015 à 13h24
Ashok Leyland a écoulé 66 400 véhicules commerciaux durant l’année fiscale qui s’est achevée en mars 2015

Ashok Leyland a écoulé 66 400 véhicules commerciaux durant l’année fiscale qui s’est achevée en mars 2015 © http://www.ashokleyland.com/

Ce contrat est estimé à 200 millions de dollars. Le constructeur automobile indien planche également sur l’implantation d’un centre de distribution dans le pays.

Le groupe Ashok Leyland, l’un des principaux constructeurs automobiles indiens, a décroché un contrat pour la livraison de 3 000 véhicules à la Côte d’Ivoire. Gaoussou Touré, le ministre ivoirien des Transports, a signé le 25 novembre à Abidjan le contrat d’un montant de 200 millions de dollars avec Vinod Dasari, le directeur général de Ashok Leyland venu expressément de l’Inde. La transaction est financée par un prêt consenti à l’État ivoirien par Exim Bank of India, la banque indienne d’import-export.

L’État ivoirien sert surtout de garant et d’intermédiaire dans cette opération. En effet, après leur réception, ces véhicules seront vendus ensuite à des transporteurs privés ivoiriens.

Hub sous-régional

Ashok Leyland compte parmi ses clients des compagnies de transport public au Nigeria, au Ghana et plus récemment au Sénégal.

« Nous envisageons de faire de la Côte d’Ivoire notre hub pour l’exportation de véhicules dans la sous-région. Nous projetons de monter une usine de fabrication à Abidjan, mais pour le moment, nous nous concentrerons sur ce contrat et ferons de notre mieux pour livrer les véhicules au cours des dix prochains mois », a confié Vinod Dasari à Jeune Afrique. Le constructeur indien prévoit également de créer des centres de pièces de rechange et des ateliers de réparation en Côte d’Ivoire.

Ashok Leyland est une filiale du conglomérat britannique Hinduja Group (transport, banque, énergie et informatique). Le groupe a écoulé 66 400 véhicules commerciaux durant l’année fiscale qui s’est achevée en mars 2015.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer