Politique

Attentat en Tunisie : la frontière avec la Libye sera fermée durant 15 jours

Par
Mis à jour le 25 novembre 2015 à 19:38

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, à Tunis, le 6 février 2015. © Hassene Dridi /AP/SIPA

Au lendemain de l’attentat qui a fait au moins 13 morts à Tunis, les autorités tunisiennes ont annoncé mercredi la fermeture pendant 15 jours de la frontière terrestre du pays avec la Libye.

« Le Conseil de la sécurité nationale, présidé par le chef de l’État Béji Caïd Essebsi, a décidé la fermeture de la frontière avec la Libye pendant 15 jours à partir de minuit ce jour [mercredi 25 novembre], avec renforcement de la surveillance sur les frontières maritimes et dans les aéroports », a indiqué un communiqué diffusé par la présidence de la République tunisienne.

Il a également été décidé « d’intensifier les opérations de blocage des sites internet en lien avec le terrorisme et de prendre des mesures urgentes concernant les personnes revenant des foyers de conflit dans le cadre de la loi antiterroriste », selon ce communiqué qui ne donne pas davantage de précisions.

Des ressortissants tunisiens, partisans de Daesh, visés

Selon Tunis, des milliers de Tunisiens se trouvent en effet en Irak, en Syrie et en Libye, notamment dans les rangs de groupes extrémistes comme l’organisation État islamique (EI), qui a revendiqué l’attentat de mardi dans capitale tunisienne.

Le Conseil de la sécurité nationale a aussi annoncé le recrutement de 3000 agents supplémentaires au ministère de l’Intérieur et 3 000 autres dans l’armée en 2016.