Politique

Tunisie : une treizième dépouille retrouvée pourrait être celle d’un kamikaze

Une treizième dépouille a été retrouvée sur les lieux de l’attentat perpétré mardi contre un bus de la sécurité présidentielle à Tunis. Il pourrait s’agir de celle de l’auteur de l’attaque terroriste.

Par
Mis à jour le 25 novembre 2015 à 12:14

Un policier tunisien, le 20 mars 2015 à Tunis. © Christophe Ena/AP/SIPA

« Nous avons 13 cas de décès, 12 martyrs (…) et une personne que nous n’avons pas encore identifiée. Il se pourrait que ce soit un terroriste », a affirmé le ministre de la Santé, Saïd Aïdi, à la première chaîne de la télévision nationale.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Walid Louguini, a confirmé que cette treizième dépouille était en cours d’identification, en refusant de se prononcer sur la possibilité qu’il s’agisse de l’auteur de l’attaque du 24 novembre. « Nous voulons vous donner des informations précises », a-t-il dit à la télévision. Des médias tunisiens affirment depuis mardi soir que l’explosion est due à un homme portant une ceinture d’explosifs.

Walid Louguini a par ailleurs confirmé que 20 personnes avaient été blessées dans cet attentat, qui s’est produit mardi en fin d’après-midi à proximité de l’avenue Mohamed-V, l’une des principales artères de la capitale. La nature de l’explosion n’a pas encore été révélée.