Politique

Tchad : fin d’hospitalisation pour Idriss Déby Itno

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 26 novembre 2015 à 16h46
Idriss Déby Itno à Paris, avec François Hollande, le 5 octobre 2015.

Idriss Déby Itno à Paris, avec François Hollande, le 5 octobre 2015. © Philippe Wojazer/AP/SIPA

Attendu le 30 novembre à Paris pour l’ouverture de la Cop 21, le Tchadien Idriss Déby Itno avait avancé sa venue de quelques jours pour raisons médicales.

Selon nos informations, le président tchadien Idriss Déby Itno est dans la capitale française depuis ce week-end, sans son cabinet politique mais accompagné de membres de son entourage, dont son fils Zakaria. Il a été admis à l’Hôpital américain de Neuilly, où il a passé plusieurs journées jusqu’au 26 novembre.

Selon des sources diplomatiques, Idriss Déby Itno, 63 ans, a été admis pour une opération, dont on ne connaît pas les détails. Son entourage assure qu’il s’agit d’un « contrôle de routine », qu’il « va bien » et qu’il sera présent aux côtés des nombreux autres chefs d’État attendus pour l’ouverture de la grand-messe sur le climat, dimanche au Bourget.

Lors du sommet du G5 Sahel, qu’il présidait à N’Djamena le week-end dernier, il était apparu fatigué.

Le président tchadien est régulièrement suivi à l’Hôpital américain de Neuilly où il se rend fréquemment pour des contrôles.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte