Politique

Ghana : le président John Dramani Mahama candidat à sa succession

Le président du Ghana, à Paris, en octobre 2015. © Vincent Fournier/JA

Sans surprise, le président ghanéen John Dramani Mahama a été désigné à une large majorité candidat de son parti, le Congrès démocratique national (NDC). Il briguera donc un second mandat en 2016.

Il était le seul candidat aux primaires du NDC. Dimanche, le parti a donc approuvé à 95,1% la candidature de Mahama. À 56 ans, le président est venu défendre son bilan, malgré une croissance économique ralentie, un fort accroissement de la dette et une dépréciation de la devise ghanéenne, le cédi.

La date de l’élection pas encore fixée 

« En tant que leader du parti, je reconnais que tous les membres ne sont pas satisfaits de certaines de mes décisions », a admis le président Mahama, qui a décrit les trois dernières années comme un « défi ». « Je vous suis reconnaissant de ce soutien massif que je reçois du NDC et j’accepte la responsabilité de conduire le parti à la victoire en 2016 », a-t-il ajouté.

Vice-président à la mort en 2012 du président John Atta Mills, John Dramani Mahama avait été élu dans la foulée en battant Nana Akufo-Addo, 71 ans, du Nouveau parti patriotique (NPP).Un adversaire qu’il retrouvera face à lui lors du scrutin de 2016, dont la date n’a pas encore été fixée.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte