Energie

Oando veut renforcer son capital

Wale Tinubu est le directeur général d'Oando. © DR

Le producteur d’hydrocarbures nigérian Oando envisage de lever jusqu'à 80 milliards de nairas (372 millions d’euros) à travers l’émission de nouvelles actions. La cession de participations dans l'aval pétrolier et les services n'est pas exclue.

La prochaine assemblée générale des actionnaires d’Oando Plc., prévue le 07 décembre prochain, va plancher sur un ensemble de mesures censées apporter davantage de liquidité à la junior pétrolière nigériane.

Parmi les mesures qui seront discutées durant cette rencontre figure l’émission de jusqu’à 80 milliards de nairas de nouvelles actions et la conversion de jusqu’à 40 milliards de nairas de créances en actions tirées du capital autorisé mais non émis du groupe nigérian.

Flexibilité

Il sera également demandé aux actionnaires d’Oando d’autoriser le conseil d’administration à « réorganiser et/ou céder tout ou partie des participations et des investissements de la société » dans l’aval pétrolier, le gaz et les services énergétiques.

Durement affecté par le recul du cours du pétrole, Oando a annoncé en octobre dernier une perte après impôt de -183,9 milliards de nairas, contre un bénéfice de 1,4 milliard de nairas en 2013.. 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte