Politique

Ebola : nouveau cas au Liberia, déclaré en septembre exempt de contagion

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 20 novembre 2015 à 12h08
Travailleurs de la santé  soignant des malades atteints du virus Ebola au Liberia, juin 2015.

Travailleurs de la santé soignant des malades atteints du virus Ebola au Liberia, juin 2015. © Abbas Dulleh/AP/SIPA

Un nouveau cas d’Ebola a été confirmé au Liberia qui était jusque-là déclaré exempt de contagion, a annoncé un porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) vendredi.

« Il y a un cas confirmé », a déclaré le porte-parole de l’OMS, Tarik Jasarevic, sans fournir d’autres précisions.

Le Liberia avait été déclaré exempt de contagion une première fois en mai, puis l’épidémie était réapparue six semaines plus tard, avant que le pays ne soit à nouveau déclaré exempt de contagion au mois de septembre. Selon les règles de l’OMS, un pays est déclaré exempt 42 jours après le dernier cas connu.

4808 décès au Liberia

L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest est la plus grave depuis l’identification du virus en Afrique centrale en 1976. Elle a fait 11 300 morts sur un total de près de 29 000 personnes contaminées depuis décembre 2013.

Le Liberia a enregistré au total 10 600 cas qui ont provoqué 4 808 décès. La quasi-totalité des cas mortels ont été enregistrés en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée.

La Sierra Leone a déjà été déclarée exempt et la Guinée a bon espoir de prendre le même chemin que son voisin. Cette semaine, l’OMS annonçait en effet la guérison du dernier connu dans le pays. Si aucun n’est signalé d’ici décembre, le pays sera à son tour déclaré exempt.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer