Communication & Médias

Lagardère lance Vibe Radio à Abidjan, sa deuxième radio en Afrique de l’Ouest

Dans les studios de Vibe Radio à Dakar.

Dans les studios de Vibe Radio à Dakar. © Lagardère

Déjà présent au Sénégal, Lagardère a lancé sa chaîne de radio Vibe à Abidjan. Premiers jalons d'un ambitieux programme d'expansion en Afrique.

Après le Sénégal en septembre 2014, où un projet de hub sous-régional est envisagé, Lagardère Active Radio International (LARI), filiale du groupe français Lagardère, a lancé à Abidjan, sa deuxième station de radio dénommé Vibe.

Dans un premier temps, Vibe n’émettra qu’Abidjan et à 100 kilomètres à la ronde, une superficie qui lui permettra d’atteindre jusqu’à 25 % de la population ivoirienne, selon ses promoteurs. La radio détenue à 100 % par LARI a nécessité un investissement de moins de 1 million d’euros. La couverture totale du pays est prévue au cours des trois prochaines années.

Dans un environnement assez concurrentiel où existe Nostalgie Afrique ou Jam FM, et bientôt Trace Radio, Vibe a misé son business économique à 90 % sur les recettes publicitaires et à 10 % sur l’événementiel. « Nous serons une radio généraliste alliant le divertissement, à l’actu et à la culture. Notre axe principale est le numérique et la digitalisation » a confié Daniel Galinski, directeur général de LARI, qui revendique déjà 400 émissions et 1 000 heures de direct pour Vibe Radio Côte d’Ivoire.

Ambitions

L’enjeu pour Lagardère est de poursuivre les investissements sur le continent. Lagardère Active Radio International a ciblé plusieurs parties du continent en prenant en compte toutes les aires linguistiques, en ayant pour cœur de cible la jeunesse.

« Les pays comme le Cameroun, le Gabon, l’Angola, le Mozambique, le Nigéria, le Kenya ou l’Éthiopie nous intéressent. Des projets sont en cours dans neuf pays. Notre stratégie est décliné en trois axes, sceller des partenariats avec des radios existants, faire des acquisitions ou des prises de participation et participer à des appels d’offres internationaux » explique Daniel Galinski qui pour le développement de LARI en Afrique anglophone s’appuie sur son partenaire sid-africain Kagiso Media. Lagardère envisage également de créer un réseau de radio en Afrique du nord.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte