Économie

Algérie : tout reste à faire pour Renault

Renault va-t-il vraiment construire une usine en Algérie ? Beaucoup de questions restent encore sans réponses.

Par
Mis à jour le 16 juin 2012 à 09:50

En termes d’usines, Renault est très bien implanté au Maroc, à Tanger et à Casablanca (photo). © Renault

La direction de Renault et Mohamed Benmeradi, le ministre algérien de l’Industrie, des PME et de la Promotion de l’investissement, ont certes conclu, le 25 mai, un préaccord en vue de la construction d’une usine en Algérie, mais rien de concret n’a encore été décidé : ni sur le modèle qui sera assemblé, ni sur la localisation du futur site.

Jijel ou Alger ?

Le constructeur français plaide avec insistance pour Alger. Mais les autorités algériennes préfèrent la zone portuaire de Jijel, 300 km plus à l’est, comme l’a confirmé Abdelkrim Mansouri, directeur général de l’Agence nationale de développement de l’investissement (Andi), lors d’un récent passage à Paris. Les discussions devraient durer encore plusieurs mois.