Politique

Congo-Brazzaville : l’opposant Ferdinand Mbaou blessé par balles en France

Selon des sources judiciaires, le général Ferdinand Mbaou, ancien patron de la sécurité présidentielle au Congo-Brazzaville, en exil en France, a été blessé par balles mardi près de sa résidence située au nord de Paris.

Par
Mis à jour le 12 novembre 2015 à 15:19

Le général Ferdinand Mbaou, opposant congolais en exil en France. © Capture d’écran/YouTube Bouetoumoussa Tanguy

C’est le quotidien français Le Parisien qui a donné le premier l’information, confirmée dans la journée par une source judiciaire. Le général Ferdinand Mbaou, opposant congolais en exil en France, a été blessé par balles, le 10 novembre, alors qu’il sortait de son domicile à Bessancourt, dans le Val-d’Oise, au nord de Paris.

Selon Yves Jannier, procureur de  Pontoise, c’est un « individu qui lui a tiré dans le dos à proximité de son domicile », mais le pronostic vital de cet ancien patron de sécurité présidentielle sous l’ère Pascal Lissouba (1992-1997) n’est pas engagé.

L’assaillant introuvable

« Blessé à l’épaule, Ferdinand Mbaou a été conduit à l’hôpital dans un état sérieux », a précisé le procureur, restant toutefois prudent quant aux motivations de l’auteur de cette tentative d’homicide, qui a pris la fuite.

La police judiciaire de Versailles a été chargée de l’enquête.