Justice

France : comment Karim Benzema a tenté de convaincre Mathieu Valbuena de négocier au sujet de sa sextape

Karim Benzema et Mathieu Valbuena.

Karim Benzema et Mathieu Valbuena. © AFP

Le feuilleton continue dans l’affaire de chantage à la sextape visant Mathieu Valbuena et impliquant Karim Benzema. Une écoute téléphonique, dévoilée par Europe 1 lundi, révèle comment l’attaquant français a tenté de convaincre son coéquipier de négocier avec les maîtres-chanteurs.

La conversation remonte au 6 octobre. Alors que les internationaux sont rassemblés à Clairefontaine, Karim Benzema appelle son ami d’enfance, qui lui a demandé de jouer l’intermédiaire auprès de Mathieu Valbuena.  Au cœur des « négociations », la « sextape » tournée par l’ancien joueur de l’olympique marseillais et subtilisée par trois escrocs, tentant de le faire chanter en utilisant la star du Real Madrid comme intermédiaire.

Ce dernier explique à son ami, selon l’enregistrement révélé par Europe 1,  que Mathieu Valbuena a d’abord pensé que tout cela n’était qu’une « blague ».  « Je pense qu’il nous prend pas au sérieux », explique l’attaquant, qui rapporte comment il a argumenté pour prouver à son coéquipier que la menace était sérieuse : « Je lui ai dit : ‘moi je vais t’arranger la sauce. Faut que tu vas voir le mec (sic). Il va venir. Il va te parler. Mais je te donne ma parole que y a pas d’autre copie’».

Le buteur poursuit : « Je lui dis : ‘si tu veux que la vidéo elle soit détruite, mon ami, il vient te voir à Lyon, tu vois directement avec lui’ ». Mathieu Valbuena aurait alors insisté pour savoir si Karim Benzema a, lui aussi, vu cette vidéo. « Il me dit : ‘mais dans la vidéo, tu vois mes tatouages ?’ Je lui ai dit : ‘tu vois tout’ », rapporte l’attaquant.

« Il va se démerder avec ces piranhas »

Le Madrilène raconte alors que Mathieu Valbuena serait « en panique », avant de poursuivre : « Je lui dis : ‘de toute façon tu fais comme tu veux’ (…) Tu veux pas, bah fais ta vie, mais moi, je t’ai prévenu’ ». « Moi, mon but, il s’arrête là. Maintenant, mon ami, il prend la relève, c’est lui qui connaît la personne qui a ta vidéo, moi, je la connais pas. Maintenant, tu veux régler tes histoires, donne ton numéro, je lui donne et tu vois avec lui », explique-t-il encore à son coéquipier.

La discussion entre Karim Benzema et son ami, relais avec les maîtres-chanteurs en possession de la sextape, se termine ensuite, après quelques éclats de rire. « Nous, de toute façon, on est là pour l’arranger, s’il veut pas, bah laisse, il va se démerder avec ces piranhas », résume l’ami d’enfance. Avant de conclure : « Après, peut-être qu’ils vont lui demander, je sais pas, deux places de foot ou je sais pas quoi ».

Ils n’en auront pas le loisir. Suite à une plainte de l’ancien milieu de terrain de terrain marseillais, ils ont été écroués et placés en détention. Karim Benzema a quant à lui été mis en examen la semaine dernière pour « complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un délit ».

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte