Économie

Dette : la Côte d’Ivoire reprend les paiements

Un an et demi après avoir fait défaut sur sa dette, l’État ivoirien annonce avoir repris ses paiements le 12 juin : près de 44 millions de dollars ont été transférés aux créanciers.

Mis à jour le 15 juin 2012 à 10:36

La Côte d’Ivoire avait fait défaut sur sa dette en janvier 2011. © Olivier/JA

Fin du suspens et des inquiétudes pour les créanciers privés détenant les titres Brady (ex-du club de Londres) : l’État ivoirien a honoré le 12 juin, le premier coupon de l’année 2012, soit 23 milliards F CFA.  Une promesse que les autorités du pays avaient faite le 23 janvier dernier lors de négociations à Londres. « Nous avions promis un paiement de bonne foi à nos partenaires de Londres. Depuis, le 12 juin, nous avons ordonné le paiement de la première échéance de l’année 2012 des eurobonds. 23 milliards F CFA (43,727 millions de dollars) ont été transférés via la Citibank » explique Adama Koné, le directeur général du Trésor ivoirien

Paiement des arriérés en 2013

Dans l’optique du point d’achèvement de l’Initiative PPTE, annoncé pour fin juin, le gouvernement avait pour obligation de réduire une partie du stock de sa dette extérieure. «  Nous avons déjà programmé le calendrier des négociations sur le paiement du stock restant de la dette des créanciers du titre Brady. Après le PPTE, nous irons début juillet négocier le règlement du stock des arriérés des échéances de 2010 et 2011 qui n’avaient pas été réglées à cause de la grave crise post-électorale. Le paiement pourrait débuter en 2013. Notre stratégie sera de négocier le paiement sur deux ans » a confié le patron du Trésor.  La Côte d’Ivoire cumule un stock d’arriérés de 2,3 milliards de dollars US envers l’ex-Club de Londres.